Safari à travers Etosha
  

Safari à travers Etosha

Oshikoto, Namibie le 01/10/2014

 

Après mon très court séjour en Zambie, il me reste encore quelques jours pour visiter un minimum la Namibie. Il me semble que le parc national d'Etosha est un must. De la taille de la Suisse, Etosha se situe au nord de Windhoek et abrite bon nombre d'animaux emblématiques de l'Afrique. La location de voiture étant définitivement trop chère, j'opte pour un safari, nourrie, logée, chouchoutée. C'est ainsi que je me retrouve dans un groupe de retraités anglais et australiens. Deux jours sont consacrés à la découverte du parc. Je ne serai pas déçue. J'espérais voir un éléphant et peut-être quelques zèbres, j'ai eu droit à un cortège d'animaux en tout genre: éléphants par dizaines, zèbres, antilopes, lions, girafes, autruches ... ils sont tous là. La visite sera ponctuée de quelques highlights comme un tableau magnifique d'un couple de lions devant un troupeau d'éléphants (on aurait presque dit que quelqu'un avait arrangé le coup pour que ça fasse bien ''africain''), la traversée de la route par quatre lionnes, la visite d'une hyène à notre minibus et le galop des giraffes.

                                                               waterhole

Le soir, nous mangions comme des rois autour du feu avant d'aller faire un tour au point d'eau ou nous avons pu observer deux éléphants dans le soleil couchant et un rhinoceros et son petit au clair de lune. Le dernier jour, juste avant de quitter le parc, un spectacle incroyable s'offre à nous. Autour du seul point d'eau à des kilomètres à la ronde, une réunion de tous les herbivores du parc. Je n'en croyais pas mes yeux: des centaines de springbocks, des dizaines d'oryx et de zèbres, une dizaine d'éléphants et de giraffes et un rhinocéros, tous rassemblés au même endroit comme dans la scène d'ouverture du Roi Lion. C'est des images plein la tête et des étoiles dans les yeux que nous quittons le parc et attaquons le buffet à volonté au campement.

                                                                Lion King 

Le lendemain, nous faisons une longue route direction Swakopmund, sur la côte Atlantique, en nous arrêtant quelques fois aux marchés de bijoux tenu par des représentants des éthnies Herero et Himba. 

                                        Himba ladies 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Namibie